© 2017 par Galatée photo. Créé avec Wix.com

Rechercher
  • Galatée

La photo-thérapie ou le portrait thérapeutique

Mis à jour : 28 déc 2019


Passionnée par le développement personnel et, bien sûr, par mon métier, j'ai décidé de réunir les deux dans le but d'aider des personnes à aller de l'avant et se réapproprier leur image.


Pour commencer, tout le monde a des défauts, et j'ai envie de dire "heureusement", nous sommes tous uniques dans nos imperfections et je rajouterais même, tant pis pour le cliché, que c'est qui fait notre charme. Notre enveloppe charnelle vieillit mais notre authenticité et ce que nous dégageons restent à vie.


Notre société, notamment à travers les différents médias (revues, télé, internet,..), prônent le zéro défaut. Je peux vous le témoigner, j'utilise moi même des logiciels de retouches comme Photoshop. Il est très facile de rendre une peau parfaite en 3 coups de souris ou retirer une dizaine de kilos à quelqu'un.

Bien prendre conscience que tout ça n'est qu'illusoire. Quasiment toutes les femmes ont de la cellulite, peau d'orange, vergetures, des "bourrelets de dos".... quant aux hommes ils rencontrent souvent le moment où ils se dégarnissent et commencent à avoir de la bedaine.

Et alors ?










Je parle beaucoup de critères de séduction avec mes proches et m'aperçois que tout le monde a des gouts très différents autour de moi. Certains aiment les femmes très rondes, d'autres aiment les hommes poilus, les tâches de rousseur, les chauves, etc.

Fort heureusement, il y en a pour tous les gouts alors à quoi bon se conformer et vouloir ressembler à un désuet idéal ?


Parfois, c'est suite à des évènements de la vie que notre image de nous s'effrite : grossesse, maladie, rupture amoureuse, perte ou prise de poids, etc...

Les kilos émotionnels, les troubles alimentaires : tous ces maux naissent de pression psychologique et sociétale que nous nous infligeons.



Exercice numéro 1 :

Généralement, en nous regardant de le miroir, nous allons nous concentrer sur les défauts. Je vous propose, comme premier exercice, de faire exactement le contraire et vous concentrer sur vos qualités : "J'ai de jolis yeux", "j'ai un joli sourire", "j'ai de jolies fesses" (n'ayons pas peur ^^)

Beaucoup de personnes se considèrent comme "narcissiques" si elles se lancent des fleurs. Il n'en est absolument rien, il ne faut pas confondre le narcissisme (être amoureux de soi) avec l'estime de soi (une image de soi positive).

La première étape est de faire le deuil de l'image de la femme ou de l'homme parfait(e) (très relative selon les critères de chacun) et du diktat de la beauté.



Une idée essentielle à retenir également : Vous devez vous considérer comme votre meilleur(e) ami(e). Est ce que vous diriez à ce dernier ? : "T'as vraiment un gros ventre !" "T'as une sale gueule ce matin !"

Je n'espère pas pour lui....

Alors imaginez que vous vous adressez à lui quand vous êtes tentés de vous dénigrer.

Personnellement, j'applique cette méthode avec moi même et elle fonctionne très bien.



Mon expérience perso : Suite à une déception amoureuse, j'ai senti, moi aussi, le besoin de me prêter au jeu et passer de l'autre côté de l'objectif.

Une vraie réussite ! J'ai pris le temps de chercher un photographe dont le travail me touchait et qui avait un joli point de vue empreint de sensibilité et bienveillance sur ses modèles. Il est important de réaliser l'expérience avec un photographe avec lequel vous vous sentez à l'aise.

Quand j'ai reçu le résultat, j'étais vraiment ravie et j'ai pris conscience que je me voyais avec 10 kg de plus, un nez beaucoup plus grand et un double menton.

Paradoxalement, je suis beaucoup mieux dans ma tête aujourd'hui, à l'aube de la quarantaine que lorsque j'avais 20 ans et 10 kilos de moins. J'ai appris à m'apprécier telle que j'étais et cessé de me dénigrer.


Parfois, on se laisse influencer également par notre entourage, des personnes qui peuvent lâcher des petites phrases assassines comme : "T'es ronde !", "Ton ventre a grossi, "T'as pris un coup de vieux" ou encore "C'est nouveau ton double menton ?" et te créer un nouveau complexe auquel tu n'avais même pas songé.

Un de mes premiers réflexes a donc été de faire comprendre, avec bienveillance, à ces personnes que ce genre de petites phrases qui peuvent paraitre anodines, peuvent avoir des répercussions très négatives sur l'image de soi.



La thérapie par la photo va vous permettre de vous réapproprier ce visage ou ce corps avec lequel vous n'êtes pas à l'aise. Avec la photo, nous n'avons pas le choix de nous confronter à nous même et arrêter de nous "fuir" pour mieux nous assumer et nous décomplexer. Je pense qu'elle est un formidable outil de guérison et de réappropriation de son image et permet d'aller de l'avant avec son nouveau "soi."


Exercice numéro 2 :

Je prends rendez-vous avec mon photographe préféré !

https://www.galateephototoulouse.com


97 vues
  • Black Instagram Icon